Comment expliquer à son entourage qu'on est polyamoureux(se)

Publié le par Noëmi

Ca c'est une question que beaucoup de polyamoureux se posent un jour ou l'autre. Quand et comment dire à ses parents et d'autres membre de sa famille, aux ami(e)s, peut-être aux collègues et voisins, qu'on aime plus qu'une personne? Ou que le petit ami que tout le monde apprecie dans la famille a une autre copine? (Et que non, tout va bien, merci, et non, il ne la trompe pas!)

Quelques reponses et précieux conseils via un de mes blogs poly préférés, Poly in the media. Morceaux choisis:

"Fais une liste de toutes les questions que tes parents te poseront, comme par exemple:
Tu penses que tu ne peux pas trouver un homme qui t'aime vraiment?
Il veut le beurre et l'argent du beurre.
Je sais que tu ne te sens pas vraiment à l'aise avec cette situation.
Autrefois on appellait ça tromper.

Puis tu dois trouver des réponses sereines et rationelles. Réponds à leurs questions patiemment. Je te préviens que des mots comme "polyamour" ne marchent peut-être pas dans une première conversation. Reste simple.

Si [ta mère] denigre la relation amoureuse, mets en lumière des choses positives du passé. Quand [ton copain] participait à des fêtes familiales, quand il a aidé ta famille, et comment vous êtes heureux ensemble.
Et puis laisse aller. Ca prendra du temps que ta mère comprenne et accepte. Continue à repondre aux questions de tes parents, mais montre aussi les limites. Si ils sont irrespectueux envers ton copain ou mettent en question qu'il t'aime, tu peux leur demander d'arrêter ça. Ta relation et ton partenaire méritent du respect. "

Lire tout l'article (en anglais) en ligne: feministing.com

Ce qui est dit dans cet article à propos des parents pourrait aussi bien s'appliquer à des amis.


"Tu pourrais commencer par le dire à des membres de ta famille qui sont un peu plus ouvert d'esprit (et qui peuvent garder un secret). Ils pourraient t'aider à estimer comment d'autres membres de la famille réagiront. Pour les membres de la famille qui sont un peu plus conservateurs, tu pourrais annoncer la nouvelle en précence de ceux qui conaissent déjà ton secret. C'est toujours bien d'avoir du soutien.

Le polyamour est encore moins accepté que des relations homosexuelles, donc attends-toi à des petites déceptions. En fait, quelques personnes vont même faire une croix sur toi. Mais si elles t'aiment, elles vont revenir vers toi plus tard."

Lire tout l'article (en anglais): Memphis Flyer

Je penserai à tout ces conseils la prochaine fois que je dois faire un coming out.

Il restent peu de personnes, en fait, mes grands-parents, un oncle que je vois une fois par an, mes collègues... Ce sont des personnes à qui je n'ai pas vraiment l'intention de le dire, à moins de me retrouver dans une situation dans laquelle je devrais mentir (par exemple si j'habiterai en triangle amoureux ).

 

  Mes coming out en famille se sont plutôt bien passés: Mon père avancait calmement quelques arguments du style "ça empêche une relation amoureuse profonde et favorise des relations superficielles". Mais il sait et respecte que je vis ma propre vie.

Mon frère avait une réaction assez positive et trouvait le polyamour "logique". Ma mère montrait beaucoup de compréhension, de la sympathie même, elle s'intéressait de plus près à comment ça fonctionne, et elle prend régulièrement les nouvelles de ma situation amoureuse et/ou mes chéris.

  D'autres histoires de coming out en famille sur ce fil de polyamour.info.





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

noch 13/05/2013 22:27

Bonjour .J'aime beaucoup votre article qui decrit bien la realité tout en donnant des conseils utiles. Helas , il ne m'aide pas entierement alors j'aurais besoin d'un conseil : mon probleme pour
annocer mes relation polyamoureuses est que je suis tres jeune . (14 ans) alors peut etre que vous aller penser que je cherche qui je suis , (et c'est vrai !)mais je me sent tres affirmée sur ce
sujet et a donc besoin de votre aide ... merci pour tous . noch

willykean 27/01/2010 08:04


Pour moi le dur serait de l'annoncer à un compagnon qui n'est pas lui, polyamoureux.

Merci pour ton riche commentaire sur mon blog