communication breakdown?

Publié le par Noémie

La communication dans une relation qui implique trois personnes peut être délicat, très délicat. Partons du cas ou une personne est au milieu (les vrais triangles ou tous s'aiment sont plutôt rares je crois).

La personne au mileu devra alors décider si elle raconte à sa/son cheri(e) ce qu'elle a fait avec son autre chéri(e). Ou plutôt: décider combien et quels détails elle raconte - ou pas. Qu'en est-il des disputes, de la vie sexuelle du couple, des défauts ou problèmes personnelles de l'autre ...?

Il peut y avoir un conflit de rôle: d'un coté le rôle de l'ami(e) et confident(e) à qui le partenaire raconte ce qu'il a fait de sa soirée ou son week-end, ses petits ou grands soucis - et de l'autre coté le rôle de partenaire, d'amoureux/-se. Concrètement, ça peut provoquer des soucis de jalousie si le partenaire raconte ses derniers ébats amoureux avec son amant(e), ou de la lassitude si il/elle ne cesse de raconter les conflits qu'il/elle a dans son autre couple.

Si il y a une communication directe entre les deux chéri(e)s, ça peut soulager la personne au milieu et c'est plus simple et sympa, je trouve. Euh non, c'est n'est pas plus simple. Ca devient encore plus compliqué, à moins que tous les trois discutent ensemble en même temps.

C'est un vaste sujet, et je sens que je ne suis qu'au début.

Personnellement, j'ai eu une mauvaise experience avec trop de franchise, mon amoureux me parlait tellement de sa copine que je connaissait tout d'elle, même des détails intimes. Je lui ai demandé à un moment à qu'il ne me parle plus de ses problèmes à elle (et d'elle tout court), que je lui poserais des questions si j'en avais. Ca a marché... mais pas dans les deux sens: il a fait une boulette suite à laquelle j'ai eu un mail désagréble de sa copine hier. Grrmpf!

Dans d'autres cas, ça a mieux marché ou ça marche mieux.
Avec M., on est depuis longtemps en mode "je demande si je veux savoir quelque chose" - pour lui. Moi j'aime bien sa manière de me raconter ses petites aventures, donc pas de restrictions de ce coté-là.

Dans une autre relation, qui est en train de se créer petit à petit, on s'est souvent vu à trois, et ça marche plutôt bien coté communication. L'homme du milieu a fait quelques petites gaffes, mais nous deux, on rattrape. Je l'appelle ce soir. Elle, pas lui.

Commenter cet article

S@m 12/04/2009 02:41

Les gaffes !?! Les gaffes apprennent beaucoup ! Quand tout va, il n'y a pas de question à se poser, mais lorsque quelque chose ne va pas, la question se pose de savoir qu'est-ce qui ne va pas, comment cela allait quand cela allait...

... et généralement, les gaffes sont l'occasion d'être créatif.

En ce qui concerne ton contact avec elle, je te conseillerais de mettre en avant ce qui t'as plu le plus dans leur relation à eux au travers des récits que tu en as eu comme, par exemple, entre autre, les changements que tu as vu chez lui se dessiner. Ce qui risque par contre de coincer, c'est si tu la remercies de lui permettre de vivre comme toi ses relations sur un mode polyamoureux si elle éprouve des difficultés à vivre sur ce mode parce que, quelque part, elle peut prendre ton bonheur comme un bonheur qui se fait sur son malheur.

Voili, voilou.

P.-S.: J'admire la concision de ton propos et la manière de le rendre dynamique avec l'enchaînement des oppositions qui le structurent.